Respect de la loi sur la laïcité

vendredi 30 septembre 2016
par  Le Président

France Inter Direction générale

Dans la suite des pratiques de non respect du cahier des charges des services public en matière de Laïcité nous avons adressé la lettre jointe ci-dessous à France Television.
Ceci vient compléter notre requête du 24 mai.


Le 24 mai 2016

Madame, Monsieur

Ce matin 24 mai 2016, au cours de son émission Boomerang, Monsieur Augustin Trapenard, a cru bon, parlant de Bob Dylan, de préciser qu’il était juif.

Nous sommes au regret de vous demander de bien vouloir rappeler à ce journaliste ou animateur, qu’étant employé d’un Service public, il se doit d’en respecter les consignes mentionnées au Cahier des charges, notamment en ce qui concerne la laïcité ; à ce titre il ne doit pas dévoiler l’option religieuse ou non, des personnes qu’il reçoit ou dont il parle.

Nous vous rappelons une fois encore, de veiller à ce que ces infractions, qui sont assez fréquentes, cessent définitivement.

Recevez, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments respectueux.

Le Président,

B.Duffort


Le 26 septembre


Commentaires

Logo de Atheïsme International
Respect de la loi sur la laïcité
lundi 2 janvier 2017 à 01h17 - par  Atheïsme International

Catherine Matausch…c’est du mastoc !

Il ne s’agit pas ici bien sûr d’évaluer son tour de taille, mais d’apprécier sa qualité de journaliste, présentatrice du Journal télévisé de FR3 le soir à 19h30.
Hier, 31 décembre 2016, par exemple elle s’attarda très naturellement sur le nombre qui sera atteint par les participants venant se rassembler aux Champs-Élysées pour fêter de Jour de l’An ; surtout dans les conditions périlleuses que l’on sait et qu’elle rappela.

Puis, sans doute poussée par un désir de complaire aussi à une partie des téléspectateurs – n’oublions pas qu’elle participa longtemps à l’émission « Le Jour du Seigneur » – elle désigna ce moment festif comme étant « La nuit de la Saint-Sylvestre » ; c’est une fois encore du prosélytisme religieux c’est inacceptable sur une chaîne publique.

Il faudra que le Médiateur de Radio-France veille plus scrupuleusement à la qualité de l’information, dans l’utilisation de ce vocabulaire et pas seulement lors de JT ou à la radio.
Elle aurait pu aussi bien dire la « nuit de la circoncision », tant qu’elle y était ! Pourquoi pas, car elle a existé et fut aussi mentionnée dans des calendriers.

Voir la photo jointe.

Document joint :  dsc01777-02.jpg
Logo de Atheïsme International
Respect de la loi sur la laïcité
samedi 29 octobre 2016 à 22h15 - par  Atheïsme International

Nous sommes au regret une fois encore de faire remarquer à Monsieur le Médiateur de Radio France le manque de rigueur dans l’observation du Cahier des Charges en ce qui concerne le respect de la laïcité par le personnel d’antenne.

En effet ce matin 29 octobre 2016, sur la chaîne France musique, Monsieur Philippe CASSARD qui anime l’émission « Portraits de famille » le samedi de 9h à 11h, aujourd’hui consacrée au pianiste Friedrich Gulda, s’est cru tout à coup chez lui, dans son salon et s’écria : « Et pourtant Dieu sait si je… »
Ces références religieuses sur l’antenne d’une chaîne publique sont inacceptables car elles s’apparentent à du prosélytisme ; elles doivent rester dans le strict domaine de la vie privée de chacun.

C’est là un comportement simple mais qui doit être bien compris par tous afin d’assurer dans les meilleurs conditions les relations entre les auditeurs et le personnel des chaînes notamment par ceux qui ont la responsabilité de s’y exprimer. æ

Logo de Olivia DUNE
Respect de la loi sur la laïcité
mercredi 19 octobre 2016 à 00h15 - par  Olivia DUNE

Ignorantus, ignoranta, Ignorantum

aut provocatio, provocator ?

Cela fait pourtant suffisamment de temps passé à dire, à exposer, à répéter, à expliquer, et ce dans certains cas avec l’appui de la justice, que la France est une république laïque !
Hé bien ! Il s’en trouve encore – ignorants ou provocateurs – à s’acharner à ne pas le comprendre.

Faudra-t-il en arriver à ressortir l’ancienne et oubliée sanction du : « Tu le copieras cent fois ! » pour qu’enfin la lumière jaillisse dans ces esprits obscurcis par l’idolâtrie ?

En effet ces jours derniers un lycéen du Lycée polyvalent Jean Renoir de Bondy a laissé pousser sa barbe, comme bien d’autres avant lui l’ont fait dans tous les lycées de France, pour affirmer leur virilité devant leurs copines…sauf que à la question posée par le proviseur de savoir si sa barbe, par hasard, était ou non un signe d’appartenance religieuse, celui-ci a répondu qu’il la « laisse pousser par conviction religieuse…car le Prophète la portait » ; alors le proviseur lui a répondu : « Ou tu la coupes ou tu pars » ; et depuis dit-on, le lycéen « se sent exclu de la société ».

Il ne faut pas renverser les responsabilités, c’est lui, en ne respectant pas les lois de la société républicaine française, qui s’exclut de la société, et non l’inverse. Le proviseur, en citoyen responsable ne fait qu’appliquer les directives de son ministère.

Une fois encore, comme on l’a dénoncé, quand l’exemple du non respect de la loi de Séparation des Églises et de l’État vient du plus haut niveau de l’Etat ( voir ici : la croix sur le dôme du Panthéon ), on ne s’étonnera pas de ces dérapages continuels sur la laïcité dans notre société.

Olivia DUNE

Logo de Laurent Gensac
Respect de la loi sur la laïcité
vendredi 10 juin 2016 à 16h06 - par  Laurent Gensac

Mais que font les Directions de chaînes de radio du Service public ? Elles n’écoutent donc point ce qui s’y dit tout au long des nombreuses émissions proposées ?

Est-ce à l’auditeur de faire remarquer les nombreuses incartades de langage qui y sont régulièrement prononcées dans la non-observation du Cahier des charges en ce qui concerne le respect de la laïcité ?

Ainsi ce matin encore, monsieur Guillaume ERNER producteur des Matins de France Culture, oubliant toute réalité, s’est cru chez lui, dans son salon, débattant avec ses invités autour d’une bonne bouteille de savoir si « Le football doit-il être pris au sérieux ? » et a tout à coup lâché l’interjection religieuse : « Dieu merci ! »

Cet exemple, venant s’ajouter à bien d’autres, doit être par contre pris au sérieux car il n’est plus fortuit ; il devient par sa répétition un acte délétère grave vis-à vis des lois de la République française et demande qu’on y mette fin une bonne fois pour toutes.

Laurent Gensac

Logo de Gérard
Respect de la loi sur la laïcité
mercredi 25 mai 2016 à 08h43 - par  Gérard

Nous avons reçu une réponse de France Inter qui nous conseille de nous adresser au médiateur, ce que nous avons fait aussitôt.

Merci de l’intérêt que vous portez à France Inter.
Nous avons bien pris note de votre message et de vos remarques à propos de l’émission « Boomerang ».
Vous pouvez également joindre le médiateur des antennes de Radio France : http://mediateur.radiofrance.fr/ , rubrique « s’adresser au médiateur. »

En vous souhaitant une bonne journée.
Cordialement,

Mélody

Chargée des Relations Auditeurs de France Inter
01 56 40 14 14

Du Lundi au Vendredi de 9H à 13H
Notre bureau est fermé le week-end et les jours fériés.
http://www.franceinter.fr/

Radio France / France Inter
116 avenue du Président Kennedy
75220 Paris Cedex 16

Brèves

7 novembre 2012 - émission " OUVERT LA NUIT " diffusée par France Inter.

à l’attention de Monsieur Alexandre Héraud
Bonjour,
Dans votre émission d’hier soir (mardi 6 nov. (...)

25 avril 2008 - L’Opium du Peuple

Notre ouvrage :
format:15x24 cm
324 pages
Prix 22 Euros EN VENTE DANS TOUTES LES LIBRAIRIES (...)

17 avril 2007 - Laïcité universalité

Ainsi c’est donc fait : c’est le pire des deux candidats à la présidence de la République qui a été (...)

4 décembre 2005 - La Laïcité "vache à lait"

Sous prétexte de débat TV sur le thème de la Laïcité nous avons une fois de plus assisté aujourd’hui (...)