Du Front populaire au Front de gauche.

dimanche 3 juillet 2016
par  Le Président

Comme suite à l’allusion faite au Front populaire dans l’article Des Présidentielles, on lira avec attention le portrait-analyse brossé en 1939 par Maurice Thorez, secrétaire général du PCF, du président du Conseil ( aujourd’hui le premier Ministre ) du gouvernement issu des élections législatives d’avril-mai 1936, le socialiste Léon Blum.
A quatre-vings ans de distance, des similitudes demeurent.
Une guerre atroce se préparait ; nous sommes en guerre avec les mêmes atrocités.
Un conflit social travailleurs-gouvernement socialiste a eu lieu ; nous y sommes totalement.
Un parti socialiste comme soutien social du capital ; aujourd’hui comme soutien de l’impérialisme occidental.
Nous avions opté en 2012 pour le programme du Front de Gauche.
Il a obtenu près de quatre millions de voix ; ces quatre millions sont ses authentiques représentants et ils ne veulent pas être manipulés, ni floués.
Donc :

« Tout pour le Front de Gauche Tout par le Front de Gauche »

Maurice Thorez au centre avec André Marty à sa gauche et Léon Blum à sa droite. Paris, mai 1935, Mur des Fédérés. ( l’Humanité, photo Jacques Vasseur )

La publication de ce texte apparaît d’autant plus nécessaire et opportune qu’elle permettra de faire justice des falsifications dont se sont rendus coupables, au cours de leurs campagnes anticommunistes, certains « idéologues » socialistes. Ainsi, les socialistes ont édité en brochure (Saint-Cloud, imprimerie Girault, mars 1956) l’article de Maurice Thorez sur Léon Blum, non pas dans le texte français original, mais en le traduisant du texte paru en allemand pendant la guerre dans la Correspondance Internationale. Cette traduction présente des inexactitudes nombreuses, des déformations manifestes et voulues, des lacunes qui modifient le sens de plusieurs passages.
Le texte publié ci-dessous est entièrement conforme à l’original, édité en France pendant la « drôle de guerre » sous forme de brochure clandestine. (N.R.)

Maurice THOREZ, Œuvres, Livre cinquième, t. XIX, La Deuxième Guerre mondiale, Octobre 1939-Juillet 1944, Éditions sociales, Paris : 1959, p. 29 à 53.



Commentaires