ATTENTION DANGER : PROPAGANDE DE GUERRE

lundi 7 novembre 2016
par  Atheïsme International

Une fois encore les chaînes de la télévision publique vont diffuser des films de propagande sur la guerre ! Cinq au total, un ce soir et quatre demain.

Mais quelle guerre ? Une espèce de guerre sans nom…comme cela a déjà été le cas, car on évite de dire la vérité, la vérité vraie ! Celle que le président Hollande a définie le 25 septembre 2012 devant l’AG de l’ONU : « Nous devons agir, agir ensemble et agir vite, car il y a urgence…La première des urgences s’appelle la Syrie…J’ai une certitude : le régime syrien ne retrouvera jamais sa place dans le concert des nations. Il n’a pas d’avenir parmi nous. » ; sauf que quatre ans après, son urgence n’a pas fonctionné comme il le croyait, et ce malgré la Coalition arabo-occidentale qui rassemble 22 pays les mieux armés de la planète, dont les USA, comme de bien entendu ; si bien que ce mois de septembre 2016, devant la même assemblée il a tenté pathétiquement de rameuter les troupes, car c’est le retour à la case départ, mais avec des morts et des morts en Syrie !

Tout cela vient d’un mensonge grossier – on l’a déjà dévoilé et dénoncé ici – celui de Daech, des soi-disant terroristes contre lesquels cette Coalition lutte, mais qui ne parvient pas à les éliminer ! Et pourquoi les éliminer puisque ces terroristes sont les premiers à mettre à feu et à sang la Syrie ! C’est bien là, la ruse de guerre de Hollande qui ne trompe plus personne, sauf les aveugles, ça va de soi.

Alors ces films qui sont au nombre de cinq ne sont que l’expression d’une propagande à son niveau le plus bas, pour tenter de redonner, avant les présidentielles, une certaine image de la civilisation occidentale et de la France notamment ; image que nous ne partageons pas et dont nous conseillons aussi à nos concitoyens d’y réfléchir profondément, car on sait aujourd’hui qu’une guerre entre nations ne serait qu’atomique et qu’elle ne durerait que quelques minutes.


Commentaires

Logo de Le Président
ATTENTION DANGER : PROPAGANDE DE GUERRE
mercredi 23 novembre 2016 à 08h57 - par  Le Président

La Bataille de Mossoul comme si vous y étiez !

Après les sages conseils donnés sur ces « films » de propagande abordant la lutte contre le « soi-disant » terrorisme djihadiste qui sévit en Irak et en Syrie depuis cinq ans, on ne peut passer sous silence ce qui fait maintenant « l’évènement médiatique » de la région : la bataille de Mossoul ou « l’insupportable vie sous le joug de Daech », commencée le 18 octobre en Irak !
Qu’en pensez-vous ? Rien. Vous êtes médusés !

Et oui, vous l’avez sans doute remarqué, tous les jours, que dis-je tous les jours, toutes les heures, depuis plus d’un mois qu’a commencé cette bataille, vous êtes régulièrement, en boucle comme on dit, transportés, émus par les commentaires écrits ou audiovisuels, et les images ; images horribles prises sur le vif, si proches du combat, que vous en êtes effrayés, et en même temps tellement reconnaissants à ces militaires habités d’un courage surhumain, au cœur même des combats !

Cela grâce à d’émérites journalistes, véritables chiens de garde de l’information de la politique de la Coalition, tous prêts à donner leur vie pour qu’éclate la réalité, la vérité ; du vrai sur mesure, du vrai plus vrai que le vrai. Oui, c’est ça. Vous n’en revenez-pas !

Mais peut-être, comme on dit, trop beau pour être vrai.

C’est alors le devoir de chacun de réfléchir sur ce qui est montré et dit ; et de chercher, en commun de préférence, à discerner dans tout cela la part à retenir et celle à rejeter afin d’aboutir vers une action collective plus réaliste ; et se poser la question toute simple : à qui profite cette bataille qui n’en est pas une, mais seulement des mises en scène de combat photographiées ou filmés pour une réalité « fabriquée ». Car personne n’est autorisé à filmer des scènes réelles de guerre, encore moins à quelques mètres de soldats comme on peut le voir ; par contre des scènes d’entrainement représentatives filmées sous le contrôle du Service cinématographique des Armées, ça oui on peut, et on sait le faire.
Depuis longtemps, très longtemps, du temps jadis où l’on ne pouvait que « raconter » la guerre, on sait qu’une « fiction bien montée » a plus de crédibilité, qu’elle apporte plus d’émotion, plus de persuasion auprès des populations, qu’une « réalité » sans panache.

Et c’est bien pourquoi cette « bataille de Mossoul » n’en finit pas…de faire couler des images et des mots, qui façonnent l’opinion dans le sens voulu par les coalisés.
Allez Daech en Irak, en Syrie et ailleurs a encore des jours heureux devant lui, il est tellement utile à l’hégémonie mondialiste.
Souvenez-vous donc de nos chers « Croisés », soldats du christianisme accomplissant là-bas la même besogne, pour les mêmes raisons politiques.

Brèves

4 mars 2014 - Football et laïcité en France

Communiqué de la FFF en date du 01/03/2014
La Fédération Française de Football, Association membre (...)

10 avril 2011 - ENCORE UNE ÉGLISE QUI DISPARAÎT

(AFP du 8. 4. 2011)
À l’avenir à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, ceux qui (...)

6 avril 2011 - UN GESTE DE MAUVAIS GOÛT

(AFP du 6 avril 2011)
Le chef de l’Église catholique belge, l’archevêque André-Joseph Léonard, a (...)