ENCORE UNE ÉGLISE QUI DISPARAÎT

dimanche 10 avril 2011

(AFP du 8. 4. 2011)

À l’avenir à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, ceux qui s’intéresseront encore aux racines chrétiennes de la France chères à M. SARKOZY, devront aller les chercher entre les pots de yaourts. En effet, l’église Saint-François d’Assises construite dans les années 60 va être vendue sans tambours ni trompettes, à un promoteur immobilier pour en faire un centre commercial.

"Nous avons mise cette église en vente en 2007, a déclaré à l’AFP l’économe du diocèse Michel Petitdemange, car il y a eu une évolution de la pratique et du quartier. Elle n’est plus fréquentée aujourd’hui que par une petite centaine de fidèles alors qu’elle peut accueillir plus de 700 personnes. Ni la commune, ni la communauté urbaine du Grand Nancy ne souhaitant reprendre l’édifice, un promoteur a acheté l’ensemble pour 1,3 million d’euros.

Le diocèse s’est toutefois assuré que le projet commercial ne comporterait ni bar, ni salle de jeux, ni commerce illicite du corps ou de l’esprit. Evidemment, un certain nombre de paroissiens sont amers mais il faut s’adapter. Il faut avoir un certain courage et un sens de la rationalité que de nombreux diocèses n’ont pas, a-t-il reconnu, en ajoutant qu’une autre église du diocèse, à Mont-Saint-Martin, était à vendre également".

Question : Ironie de l’histoire, y vendra-t-on des préservatifs au rayon de la parapharmacie ;



Navigation

Mots-clés de la brève

Brèves de la rubrique