Salut l’artiste

mercredi 24 août 2011

Nous étions quelques milliers hier après-midi dans le petit cimetière Monmousseau d’Ivry sur Seine pour tirer un dernier coup de chapeau à notre ami Allain Leprest décédé ce 15 août à l’âge de 57 ans.
Son engagement d’humaniste militant l’avait amené à composer et chanter des textes, des poèmes de haute tenue, et nécessairement ancrés dans les tourments du cœur et de la raison avec ce qu’il fallait de rire et de satire acerbe.
Ayant eu connaissance de notre action, l’athée qu’il était, émit l’idée toute naturelle qu’un jour il nous confierait son poème intitulé : « Dieu, je ne te salue pas ! »
Nous, nous te saluons et te remercions d’avoir pensé qu’on marchait dans le même tempo.

Le président.

Nous plaçons là un extrait ( les trois premiers couplets ) de sa chanson JE NE TE SALUE PAS qu’Allain Leprest, en tant qu’athée, souhaitait nous offrir.

Je ne te salue pas

  • Je ne te salue pas
  • Toi qui vis dans les cieux
  • Athée, j’habite en bas
  • De ton toit prétentieux
  • En fumeur de havane
  • Gros beauf qui te pavanes
  • Au milieu des charniers
  • Avec tes dobermans
  • Je ne te salue pas
  • Toi qui te crois mon Dieu

  • - * Je ne te salue pas
  • Toi qui vis dans les cieux
  • Pacha, mauvais sherpa
  • Coupeur de bites en deux
  • P.D.G. des nuages
  • Vendeur de faux voyages
  • Dealer de poudre aux yeux
  • Metteur de filles en cage
  • Je ne te salue pas
  • Toi qui te crois mon Dieu

  • - * Je ne te salue pas
  • Toi qui vis dans les cieux
  • Le monde, et pourquoi pas ?
  • Un gosse aurait fait mieux
  • Fait l’amour à l’atome
  • Doublé la couche d’ozone
  • Eve aurait eu le droit
  • De faire des tartes aux pommes
  • Je ne te salue pas
  • Toi qui te crois mon Dieu


Navigation